À contre-courant

Jacques Cesa

L’Impasse du Phœnix – Laboratoire des arts, pour sa neuvième exposition invite, une fois n’est pas coutume, un seul artiste peintre, dessinateur, graveur et conteur, l’artiste gruyérien Jacques Cesa. 

 

Cette rencontre est conçue en deux parties avec la participation du Théâtre 2/21. L’accrochage des peintures, des dessins et des gravures à l’Impasse du Phœnix et une soirée de récits et de rencontres de ce voyage incroyable : « Lampedusa aller simple » au Théâtre 2/21 le 9 décembre avec la présentation d’oriflammes peintes par l’artiste.

 

Jacques Cesa a rencontré pendant 15 semaines, à contre-courant, comme un oiseau au vol inverse, la route des migrants. De la Gruyère à Lampedusa. C’est l’aventure du migrant qui a ému l’artiste. De l’homme, de la femme et de l’enfant. De celui ou celle qui fuit le mal de son pays pour la lumière d’un accueil au sein de l’Europe. Avec à la main 

un carnet de voyage, Jacques Cesa est allé à leur rencontre. Et il a dessiné, plein d’empathie, le trajet de leur vie.

Michel Moret, Edition de l’Aire

 

L’exposition est complétée avec les Tesselles de Vie
– Les sans noms de Paolo Racagni

 

Remerciements à l’Etat de Fribourg pour la bourse 

de la mobilité ainsi qu’au Festival Altitudes.

Vernissage 

le 30 novembre 2017

dès 18h

Exposition

du 1er décembre

au 23 décembre 2017

L’aventure éphémère-durable de l’Impasse du Phoenix-laboratoire des arts s'est terminée après trois ans et demi d’activités, de vie et de rencontres artistiques.